Non mais allô quoi !

L’ÉTAT NE PARLE PAS.

Le 19 juillet 2016, à Beaumont-sur-Oise ( Val-d’Oise), Adama Traoré est poursuivi par des gendarmes qui cherchent à arrêter son frère. Il meurt quelques heures plus tard. Le procureur de la République de Pontoise pointe alors un « malaise » et « une infection très grave ». Il est muté peu après : la contre-expertise demandée par les proches d’Adama ...

Lire la suite...